Catégories

Promotions

Meilleures ventes

Les couches lavables

Publié le : 08/07/2014 17:55:04
Catégories : Articles récents Rss feed , Maternage Rss feed

Les couches lavables

Les couches lavables

Pas le temps vous avez dit ?

Alors on commence par s'enlever les vieilles images d'Epinal de la tête, de grand-mère touillant avec une grande cuillère en bois dans une bassine sur un feu de bois à l'extérieur et étendant leur linge sur des kilomètres de fil.

Contrairement à nos grand mères, nous avons un lave linge parfois même un sèche linge, les matières des textiles ont fait de gros progrès techniques et l'égalité des sexes est passé par là ... c'est à dire que les hommes aussi peuvent s'y mettre.
En même temps, on peut continuer à douter de leur performance ménagère d'après les statistiques mais c'est quand même pas bien compliqué d'appuyer sur le bouton de démarrage de la machine à laver.
Ah! Zut! Vous pensiez que c'était obligé de les laver à la main... au lavoir de votre village... voir même de mettre les sabots pour s'y rendre...

lessive à l'ancienne

 

Pourquoi les lavables ?

  • Parce que c'est écolo...
  • Moins une tonne cinq de déchet dans la nature, celà représente le volume de sa chambre. Pollution des décharges et nappes phréatiques à cause des selles et du super absorbant et quand elles sont brulé en incinérateur celà libère des dioxines dans l'amosphère. Une couche jetable c'est une tasse de pétrole pour la fabrication.

  • Parce que c'est bio...
  • C'est mieux pour la santé de nos enfants,
  • Les jetables sont en plastiques et donc non respirante, elles contiennent la chaleur des urines qui sortent très chaudes. De plus le super absorbant pétrolier, le SAP, produit de la chaleur quand il absorbe les urines par réaction chimique, donc si vous tenez à protéger vos petits garçons les lavables sont la solution, car la nature avait plutôt prévu de mettre votre descendance au frais en plaçant celle ci à l'extérieur dans les bourses.
    Les couches lavables sont sans perturbateurs endocriniens, sans produits cancérigènes, sans parfum donc pas d'érythèmes fessiers, c'est d'ailleurs pour cette raison que les lavables sont revenus en France.
    L'Angleterre, l'Allemagne, l'Australie et même les Etats Unis fonctionne depuis longtemps avec les lavables, certains pays comme l'Australie et l'Allemagne ont un service de porte à porte,

  • Parce que c'est économique
  • Les jetables représentent un budget de 1500 € sur 3 ans (0,22c par couche prix moyen pour un pack jumbo grande marque ou pour les marques magasin multiplié par 6, multiplié par 365 jours, multiplié par 3 ans) les lavables entre 300€ et 1000€ réutilisable pour les enfants suivant et les neveux et les enfants des copines.
    En plus ça se revend très bien d'occasion, j'ai eu à peine le temps d'ouvrir mon sac à une réunion de copines que j'en avais vendu déjà la moitié, moi qui était venu pour les donner ... chuuut leur dites pas.

  • Parce que ça permet de gagner 6 mois de propreté
  • Les jetables absorbent tellement vite que les enfants ne sentent pas litérallement "pisser" et donc perde durablement l'instinct de propreté.
    Passer aux lavables pour aider un enfant à la propreté est une très bonne solution ainsi que pour les enfants souffrant d'énurésie, c'est souvent le déclic qui leur manque.

  • Parce que c'est pratique
  • jamais de rupture de stock, pas besoin de courir le samedi soir avant la fermeture du magasin et de supplier le gardien de vous laissez rentrer ... j'ai été caissière, nous y avions le droit tous les samedis soir. 
    Et quand c'est vraiment la rupture de stock, devoir leur fabriquer une couche avec un sac plastique et des serviettes périodiques ... en supposant qu'on est pas aussi en rupture ... si si je l'ai fait mais ça c'était avant.

  • Parce que c'est joli
  • On a de la chance, les créateurs se lachent de plus en plus. En France, ceux ci, ont pris le meilleur de chaque pays qui utilisent les couches lavables depuis plusieurs années : l'efficacité et l'aspect écologique des marques allemandes, l'esthétisme et la finesse des marques anglo-saxonnes.
    Les progrès fait depuis 6 ans sont très importants, aujourd'hui avec les progrès technique des matières nous avons des couches fines et ultra absorbantes et les stylistes se sont lachés sur les motifs et couleurs.

Ce qu'il y a de plus compliqué avec les lavables...

C'est de trouver une bonne marque et de savoir combien en prendre

Pas facile car les marques sont nombreuses entre les très performantes et écologique mais pas sexy du tout et les très fines et sexy mais rarement performante et pas de matières certifiées bio.

La plupart des marques en recommande une vingtaine pour être équipé et bien fonctionné.
Personnellement je recommande une dizaine pour débuter et ensuite de compléter avec ce qui vous manque vraiment : un peu plus de couche de nuit, un peu plus de couche de jour, un peu plus de culotte.
Le nombre est tellement variable d'un enfant à un autre, d'une famille à une autre.
Avec une quinzaine vous fonctionnerez très confortablement

Pensez aussi au système de garde, si vous voulez convaincre la crèche ou l'assistante maternelle de fonctionner avec, ne prenez pas trop de marque et système différent histoire de pas leur/lui compliqué les premiers temps avec l'utilisation des lavables.


Pas facile de s'y retrouver non plus à cause du vocabulaire

Le vocabulaire n'est pas toujours le même d'une marque à l'autre : entre absorbant, insert, doublure et culotte, sur culotte, shorty ... bonjour l'embrouille si on souhaite commander en ligne. Chaque marque n'utlise pas les mêmes noms.
Pour faire au plus simple, j'appelle couche la partie absorbante et culotte la partie imperméable. Pour les bandes absorbantes qu'on utilise soit comme partie absorbante soit comme absorbant complémentaire je parle d'insert.

Faites vous aider par des amis ayant pratiqué ou rendez vous dans une boutique physique de maternage, il y en a de plus en plus.

Attention quand même certaines marques sont vendus dans les magasins de puériculture classique mais comme dans les supermarchés votre vendeur est rarement compétent sur les produits de son rayon et a rarement pratiqué lui même. Les marques choisis par ces enseignes ont un marketing costaud avec de bonne marge, ce qui n'est pas un critère de qualité.

 

 

Alors en bref comment ça marche

Plusieurs systèmes :

- La couche absorbante et sa culotte imperméable ...

Idéal pour le premier âge car se sont les plus absorbantes, prévoir que jusqu'à 6 mois l'âge de la diversification les selles sont liquides, il faut donc une absorption maximum.
Idéal aussi la nuit pour absorbé les urines d'une nuit complète à tout âge, on peut rêver qu'il fasse ses nuits rapidement.

- La tout en 1 ou en 2 ou en 3 que l'on appelle TE1 ou TE2 ou TE3, c'est une histoire de génération et d'évolution.

A n'utiliser qu'après la diversification quand les selles deviennent solides, donc besoin d'absorbé moins, vous aurez ainsi une couche un peu plus fine et plus facile à mettre lors du change car elles se mettent en une seule fois. Très pratique quand votre bébé se transforme en asticot géant lors du change.

TE1 dite couche à poche, l'insert, la partie absorbante est glissé à l'intérieur, vous devez changer toute la couche.
TE2 l'insert est pressionné à l'intérieur, vous pourrez ne changez que l'insert au moment du change, ce qui permet de diminuer l'investissement étant donné que c'est la partie imperméable la plus cher.
TE3 Un système qui mélange culotte imperméable avec un insert lavable ou jetable au choix.
J'ai pas eu l'occasion de testé mais personnelement j'ai un gros doute sur ce pas en avant, deux pas en arrière. Je n'aime pas cette idée de vendre un produit soit disant bio en proposant de remettre une partie absorbante jetable composé des mêmes choses que les couches jetables.

- Les langes

La solution la plus économique : 300€.
Ceux-ci ont fait beaucoup de progrès : capacité d'absorption, lange pré-plié, snappies (système d'attache très simple).

Pour les tailles :

- Vous avez le système en plusieurs tailles ...

  • La taille 0 naissance pour les petits poids mais à réserver aux parents les plus convaincus pour des raisons de santé et d'écologie dans leur choix des couches lavables, car pas du tout rentable sauf si on envisage les langes. Seul quelques marques en font.
  • La taille 1 va de la naissance à 6 mois au plus.
  • La taille 2 de 6 mois à la propreté.
  • La taille 3 sert rarement sauf hors gabarit et problème d'énurésie (pipi au lit tardif).

- Les systèmes évolutifs

Avec un système de pliage à la ceinture ou en pressionnant l'entrejambe poru raccourcir le fond de culotte.
Ils vont de la naissance à la propreté mais font de gros popotins au début à cause du système de pliage.
Très économique et très pratique si vous avez des enfants d'âge différents à ne pas être propre. Un seul modèle de couche, égal toujours des couches prêtent.
je vous déconseille fortement de mélanger les TE1 ou TE2 avec le système évolutifs ... pour l'instant je n'en connais pas de parfaitement efficaces qui démarre dès la naissance. A réserver pour une utilisation de jour et quand l'enfant fait déjà un certain poids.

Comment choisir les couches lavables

Pour les matières :

Chanvre

- le plus absorbant mais long à sécher
- attention si vous n'avez pas de sèche linge
- attention les odeurs d'urine sont parfois amplifiées
- culture européenne, un bilan écologique sympa

Bamboo

- absorbante, fine, anti bactérienne, anti fongique (les champignons), toute douce
- matière première hyper renouvelable
- culture en Asie, le bilan écologique pâtit du transport.

Coton

- moins absorbante mais sèche plus vite que le chanvre ou le bamboo
- pratique pour une utilisation de jour car elles reviennent vite du linge.
- culture gourmande en pesticide et vient de loin
- si Agriculture Bio très gourmande en eau

Microfibre

- pas absorbante mais sèche très très vite évidemment
- attention aussi de pas les mettre au contact direct des petites fesses, la microfibre est du plastique tissé coupé qui crée de micro griffures sur la peau, voyez vos mains après avoir utilisé une lingette micro fibre ménagère. Je n'aime pas du tout ce contact et j'ai souvent été déçu par la faible absorption mais il en existe de très bonne qualité, ça reste au cas par cas en fonction des marques.

 

Pressions ou scratchs ?

- Les scratchs permettent un réglage au plus juste très pratique pour la taille 1 mais s'accrochent aux autres couches lors du lavage faire attention de bien coller les scratchs avec leurs opposés et/ou utiliser un filet de lavage.

- Les pressions... un peu moins fin pour les réglages de taille pour les touts petits et peuvent laisser des marques sur la peau de votre bébé si la couche utilisé n'a pas prévu de petit rabat, mais facilite la vie pour la lavage. 

 

Le nombre de couches nécessaire ?

ça va dépendre :

- de votre bébé si c'est un gros mouilleur ou un petit mouilleur

- si vous avez ou non un sèche linge

- de votre organisation au quotidien

- de votre façon de les laver,

Mais vous pouvez démarrer avec :

- Pour les couches :

  • 7 couches absorbantes de jour (absorption moyenne)
  • 3 couches absorbantes de nuit (absorption maximum)
  • 2 sur-culottes imperméables

- Pour les culottes : minimum 2 et avec 5 vous serez très très à l'aise. 
(la partie imperméable du système couche+ culotte) le nombre est à ajuster selon vos besoins.
Elles ne se changent pas à chaque change, tiennent facilement 2 /3 changes à suivre et se lave très facilement sous le robinet d'eau chaude et sèche en moins d'une demi heure.
Le nombre est vraiment fonction de votre organisation journalière, parent au foyer, qui se déplace souvent, ou si vous le faites garder, la nounou ne voudra peut-être pas prendre le temps de les passer à l'eau chaude au cours de la journée, il faudra en pévoir un peu plus.

 

Le lavage :

le lavage des couches

- Comment ?

Ca va décevoir les détracteurs des couches lavables mais le lavage à la main est vraiment déconseillé car vous ne rincerez pas suffisament les couches pour la débarasser du nettoyant utilisé ce qui serait mauvais pour les petites fesses de bébé et l'essorage ne sera pas suffisant et du coup elles mettront très longtemps à sécher.

Alors :

- soit vous les lavez avec votre linge ordinaire à 30 ou 40° donc besoin de très peu de couches.
L'utilisation du voile de protection pour les selles liquides et ensuite les couches avec intérieur polaire permettent d'avoir des couches où il reste très peu de selles, donc aucun soucis à les laver en machine avec votre linge, les machines sont vraiment performantes.

- soit vous les lavez avec le blanc donc machine moins fréquente donc il faut plus de couches.

- soit vous ne lavez vos couches qu'ensemble, il faut donc remplir votre machine pour qu'elle soit rentable en consommation d'eau et d'énergie mais du coup ça fait une machine tous les 2/3 jours et du coup se pose la question du stockage ...

A chacun de choisir en fonction de sa sensibilité par rapport aux selles.

- la température  30°C c'est suffisant pour tuer les bactéries, les lessives contiennent un désinfectant, un petit tour à 60°C max de temps en temps seulement si votre machine est ancienne ou si vous préférez mais vous diminurez leur durée de vie inutilement. Faite attention certaines marques de couches ne supportent pas de tel température, bien lire les recommandations de lavage.

 

Le stockage :

- à sec
Pour les lavages journalier...
Dans un seau avec couvercle ou un sac étanche lavable ou plus simplement directement dans la machine dont le capot reste ouvert.
Cette dernière solution est la solution idéal dès que l'on fait une machine par jour ou plus, souvent pour les familles avec plusieurs enfants où la machine tourne souvent.

 - dans de l'eau à mon avis car oui il y a débat sur tout et même sur ça.
Dès que vous devez stocker vos couches plus de 24H c'est la meilleure solution, pour éviter les bactéries, champignons et odeurs pour un stockage sur plusieurs jours.
Prévoyez un seau ou une poubelle à couvercle que vous remplissez au 1/3 d'eau dans laquelle vous ajoutez de l'huile essentielle d'arbre à thé ( la plus connue ou toute autre HE anti bactérienne et anti fongique) et du dispersant pour que les HE se mélangent bien à l'eau. HE et dispersant sont disponible dans les boutiques bio.
Vous pouvez aussi utiliser un désinfectant ordianaire qu'on trouve dans le commerce classique.
Ensuite pour le lavage pour faire simple, vous videz votre seau dans la machine à laver, vous faites un cycle d'essorage pour retirer l'eau de stockage, et permettre ensuite au programme de lavage de calculer au mieux la consommation d'eau et d'énergie en fonction du poids, et surtout de ne pas laver vos couches avec l'eau sale.
Vous pouvez aussi mettre un filet de lavage dans votre seau et le laissez égouttez avant de le mettre dans la machine à laver. Je trouve celà un peu plus fastidieux.


Le séchage :

séchage des couches lavables


Le sèche linge, comme pour tous les textiles, diminue l'espérance de vie de vos couches.
Utilisation réservé uniquement pour les parties absorbantes.
Totalement déconseillé pour les parties imperméables c'est à dire les culottes imperméables et les TE1, TE2, TE3.

Toutefois dans les régions très calcaire sont utilisation permet de se débarraser du calcaire qui cartonne les textiles, il est très pratique de passer une fois de temmps en temps dans un sèche linge les couches absorbantes pour les décartonner si vous êtes dans ce type de région.

Le mieux reste le séchage à l'air libre. En suspendant les couches par un des coté cela n'utilise pas tant que ça de fil à linge.

L'embêtant c'est le printemps et l'automne où il ne fait pas assez chaud dehors et ou les radiateurs ne sont pas forcément encore allumer pour le séchage à l'intérieur. Cela augmente un peu le temps de séchage.
Penser à les mettre à sécher dans la chambre de votre bébé, on a tendance à pas assez aérer et à trop surchauffer du coup le taux d'humidité est trop faible dans les chambres de bébé. Y faire sécher le linge permet de résoudre se problème sans investir dans des humidificateurs d'air.

 

Conclusion

Le mieux s'est vraiment de pouvoir tester avant de vous lancer et de pouvoir acheter au compte gouttes dans une boutique sans frais de port.

Mais un conseil, si vous attendez que bébé soit là pour vous y mettre ... vous serez tellement pris par le bouleversement de son arrivé que vous retarderez votre passage aux lavables et vous louperez l'occasion.

Une astuce si vous doutez vraiment ,c'est de prendre une couche de nuit et une culotte. Vous testez ainsi la nuit. Très vite un bébé ne fait plus de selles la nuit, du coup vous n'aurez qu'une couche mouillée à laver ce qui ne sera pas très embêtant au milieu de votre linge.
La nuit c'est là que le bébé reste le plus longtemps avec une couche mouillé. Utilisé une lavable protègera ses petites fesses.
Et au pire si vous n'êtes pas convaincu ça vous fera toujours une couche de secours pour le dimanche.
On a beau en planqué partout pour pas être à court ça arrive toujours un jour ou l'autre, ça vous évitera d'en confectionner une avec ce que vous avez sous la main... nan nan ça sent pas du tout le vécu.....

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (3)

eustache marie christine


08/03/2015 15:27:54

Bonjour,Les couches lavables (tout comme les jetables d'ailleurs) nécessitent d'être changées très régulièrement. Un bébé mouille 6 à 10 couches par jour et fait autant de selles qu'il a de repas, à peu près. Plus il est petit plus il en mouille, le changer souvent (toutes les 2h en journée) est souhaitable pour son confort. Lorsque les fesses sont rouges, mettre un peu d'argile verte ultra ventilée en poudre sur les fesses propres permet de limiter voir supprimer les rougeurs. Je vous souhaite bonne continuation. Marie-Christine Eustache

Karine Respnsable Autrement Jolie


08/03/2015 12:19:15

BonjourVous utilisez quoi comme marque, modèle et quelle matière ?

Sylvia


07/03/2015 15:45:50

Bonjour! Et bien je me suis mise aux lavables mais justement ma fille a sans cesse les fesses rouges. Dès que j'oublie de lui changer la couche plus de 5h c'est la catastrophe. Par contre elle a été 3 semaines en jetables (vacances) et là nickel : ses fesses ont guéri... Qu'est ce que je fais de travers à votre avis ! Quand même ça m'embête j'aimerais bien garder les lavables mais je voudrais que les fesses de ma fille guérisse (elle a 4 mois). Merci pour les conseils ! Sylvia

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire